Nos Sorties

2019

Sortie Villars jeudi 10 Janvier 2019

Notre première sortie tandem de l’année 2019 commence dans le froid
(-6°) sur le parking du pont Julien d’où nous allons prendre le départ,
après un bon petit déjeuner, pendant que nos valeureux pilotes
s’affairent autour des tandems et procèdent aux derniers réglages.Nous sommes 6 équipages en tandem et 3 vélos + la voiture ouvreuse et la
voiture balai.Il est 9h30 , nous démarrons sur le vélo route en direction d’Apt pour
une balade d’environ 66 Km, puis nous prenons la direction de Rustrel,
St Saturnin-lès-Apt où nous faisons une petite pause bien méritée. Notre
ami Jean-Pierre qui aujourd’hui nous a rejoint après une longue
convalescence, prend la relève de  Philippe qui malheureusement doit
nous quitter avant même de savourer le bon repas qui nous attend. Un
déficient visuel en profite pour rejoindre la voiture balai afin
de tenir compagnie à Jean-Claude. Pour les autres participants, il faut
encore pédaler car il n’est que 11h30. Nous prenons la route de Sault
par Javon et grimpons ce petit col. A notre grand soulagement au
croisement de Font Jouval, nous tournons vers Croagnes et la Tuillière.
Encore un petit effort et nous arrivons à Villars où nous attend un
petit menu spécialement élaboré pour les grands sportifs que nous
sommes. Après ce délicieux repas, noue repartons vers Gargas pour
terminer cette belle sortie. Encore quelques petites bosses et nous
arrivons de nouveau au pont Julien.Un gros merci à nos pilotes, aux organisateurs et en particulier à nos
dévoués amis Françoise et Christian qui nous ont préparé ce super
circuit de moyenne difficulté et qui ont trouvé cet excellent restaurant.Sylvain

**********

2018

Sortie tandem dans les Alpilles : la météo enfin clémente !

8 novembre 2018

A en juger par les sourires  de tous, c’est la joie qui domine sur tous les visages ce matin ; après l’annulation des 2 dernières sorties pour cause de mauvais temps, c’est l’accalmie ce matin et il fait plutôt doux !

Une bonne nouvelle, qui en amène une autre : Evelyne est de retour parmi nous, après 6 semaines de convalescence liée à une mauvaise chute .Et Jacques est présent, lui aussi, après une longue absence !

Autour du traditionnel café, on prend des nouvelles des absents, on est heureux de retrouver Benjamin qui sera bientôt disponible pour pédaler avec nous, et on accueille Didier, dont ce sera la première sortie en tandem.

L’itinéraire, réalisé par Claude, a de quoi séduire : au départ d’Orgon, il devrait nous amener dans les Alpilles, pour une balade de 52 km.

Nous voilà partis et nous délaissons rapidement la nationale pour nous diriger vers Eguyères par les petites routes que nous affectionnons particulièrement. Sur ces petites routes peu fréquentées, nous avons tout loisir pour papoter et nous racontons nos « exploits » du Roc d’Azur à nos amis amusés d’apprendre que nous sommes venus à bout de ce périple, même s’il nous as a fallu pédaler dans  des conditions extrêmes après les intempéries subies dans le Var trois jours avant la compétition, ce fut une belle aventure humaine et nous étions heureux de franchir la ligne d’arrivée tous ensemble.

Mais pour l’heure le soleil fait son apparition et nous réchauffe tandis que nous traversons des champs d’oliviers et les villages d’Aureille, de Mouries avant de nous élever lentement  vers la chaîne des Alpilles. De quoi régaler les grimpeurs   qui graviront aisément le col et qui encourageront les suiveurs qui ne sont pas bien loin.

Retour par Maussane et Eyguières, pour finir la boucle à Orgon, où Xavier et sa maman nous rejoignent pour le déjeuner ;

Au menu, un savoureux couscous, que nous apprécions d’autant plus, que nous avions faim, bien sûr !

Encore une belle sortie  que nous devons  à  Claude, à nos amis pilotes et à l’infatigable Jean-Claude qui nous accompagne patiemment au volant de la voiture balai.

Merci à tous

Et nous dédions ce bon moment de partage et de gaité à Rosa, un petit bout né il y tout juste quelques semaines, que la vie lui soit douce et belle…

A bientôt sur les routes du Luberon

Patricia

 

**********

Sortie tandem et visite duusée du Cycle Comtadin à Pernes les Fontaines

C’est aussi la rentrée pour le Cyclo tandem !

Pour la première sortie de la saison, Jean-Paul nous propose une petite balade au Départ de Pernes, direction Saint-Didier, le Beaucet,La roque sur Pernes, Fontaine de Vaucluse et Lagnes pour nous rendre au partage des eaux à l’Isle sur la Sorgue, où nous allons pique-niquer.

A 9h 30, après le traditionnel café et les gourmandises, nos pilotes ont déjà réglé les tandems.Les équipes sont formées, on démarre doucement et on traverse le village de Pernes pour rejoindre rapidement les petites routes de campagne, au milieu des vignes et des oliviers. A la sortie de Saint Didier, la route grimpe doucement , et passé le panneau du Beaucet, il faut appuyer un peu sur les pédales pour rejoindre le plateau de la Crémade…mais rien de méchant!

On se régale pour descendre à Fontaine, et nous voilà bientôt sur notre lieu de pique-nique, le partage des eaux.

Dans ce cadre bucolique, au cœur d’un grand parc arboré, nous nous installons au bord de la Sorgue, non loin de la cascade .Les canards glissent silencieusement près de la rive, et s’approchent de nous;Notre joyeux pique-nique se prolonge et on profite de cette belle journée prémisse d’un été indien.

L’après- midi, on repart par Saint Antoine, la route est pentue mais magnifique au milieu de la pinède, on redescend vers la roque qui apparaît sur son piton rocheux!

Retour à Pernes où nous avons rendez-vous avec Mr Claverie, qui nous accueille au Musée du Cycle Comtadin pour une visite commentée et tactile.Une visite que nous ne pouvions manquer, car cette année le thème de l’exposition temporaire est …le tandem!

Avec passion et beaucoup de patience, Mr Claverie nous expliquera pendant une heure trente toutes les spécificités des différents cycles et objets exposés, du grand bi aux tricycles , en passant par les vélos pliants utilisés par les alliés lors du débarquement, le triporteur du marchand de glaces et les premiers vélos de courses…le musée comporte aussi un atelier de réparation où se côtoient de vieux outils tels qu’un marbre utilisé pour souder les cadres,ou un appareil servant aux mesures, ainsi que de très belles affiches et panneaux publicitaires. Notre guide accompagne chaque déficient visuel et nous permet de toucher les vélos afin de bien comprendre l’évolution des différents cycles.Nous passons un long moment dans la salle dédié au tandem, admirant le premier tandem des congés payés avec sa remorque, le tandem mixte ou les dames étaient assises à l’avant ou encore un tandem  des annés 70 dont le cadre est en aluminium.

Encore une belle balade de 42 km et un moment passionnant grâce aux responsables du musée que nous remercions chaleureusement, notamment pour nous avoir permis d’approcher et de toucher ces magnifiques vélos. Nous reviendrons voir la nouvelle salle prévue à l’étage!

*************

 

Sortie Nocturne du samedi 4 aout:Une nuit magique et un lever du soleil au sommet du mont Ventoux

3 teams , 3 générations , 3 catégories de vélos pour l’ascension du Ventoux dans la nuit du 4 au 5 août!

tôt dimanche matin à 3h30 , s élancent 6 membres du team e-veloroc alternatif en vttae , 3 athlètes du team veloroc Cavaillon en vtt par les Chemins pédestres depuis Bedoin et 4 tamdems du team cyclo tandem A V H Vaucluse FFH par la route depuis Sault . Un seul objectif assister au lever du soleil au sommet prévu pour 6h32 tous ensemble . Cette initiative, vient d une idée du team manager du e-veloroc Damien Imbert , un team né en janvier 2018 team associé au veloroc Cavaillon , pépinière d’athlètes de haut niveau en XCO notamment en national comme en UCI , et propose tout au long de l année des sorties le week-end , randonnées, raid ou courses à ses membres en vtt à assistance électrique ( vttae ) uniquement. Très vite rejoint par le team cyclo tandem A V H Vaucluse,affilié FFH , dont le leader jean paul Imbert n est autre que le père de Damien . Le team pratique le cyclo tandem associant un pilote voyant accompagné d un cycliste à déficience visuelle et comme le e-veloroc , ils serpentent les routes toute l année de notre département où limitrophe. Le troisième de cette tri généalogie vient du veloroc Cavaillon , Dorian Imbert qui évolue en junior du team club , petit fils de jean paul et fils de Damien . La tri génération est constituée, chacun d’eux constituera son équipe pour cette aventure nocturne . bien préparée à l’avance après deux reconnaissances , la difficulté du e-veloroc était de trouver le bon point de départ pour que tous les vttae aient suffisamment d autonomie pour la montée et la re descente car pas moins de 20 km d ascension avec 1260m de dénivelé positif puis 25 km de descente pour des velos à plus de 20 kg en moyenne sollicite beaucoup l assistance en tenant compte du rythme de chacun . 2h20 d’ascension plus tard , tout le monde s’est retrouvé au sommet en même temps pour admirer le lever du jour . DI

Les équipes du cyclo tandem A V H s’étaient donné rendez-vous sur le parking de Sault à 2h30;
A 3h30,après un bon café et les habituels réglages des tandems,4 déficients visuels et leurs pilotes s’élancent dans la nuit, accompagnés d’un side-car qui ouvre la route et de la voiture balai,sécurisant le convoi.
Dans la nuit silencieuse, seules les lampes frontales,telles des lucioles, éclairent la route déserte , et 2 heures plus tard, le Chalet Reynard se profile devant eux, alors que le ciel semble s’éclaircir à la cime du Mont, présage de beau temps.
La route s’anime et nous retrouvons les vttistes de Véloroc qui nous encouragent.
Le ciel devient flamboyant et nous arrivons enfin au sommet, pour l’ultime récompense: un lever se soleil magnifique que nous contemplons, émus devant la beauté du paysage et par ce moment de partage.
Une belle initiative de Jean-Paul et Damien Imbert, respectivement responsables du Cyclo tandem Vaucluse De L’association Valentin Haüy et du team Véloroc VTAE, et un grand bravo pour tous les bénévoles et pilotes qui ont fait sonner leurs réveils à 0 30 et rendu possible cette belle aventure!

A Christian, Françoise, André, Angélina, jean-François, Danièle et tous les amis présents…

PF

 

 

Lever du jour au sommet du Mont Ventoux 04 08 2018

 

**********

Séjour d’été en Belgique

16/21 juillet 2018

Une histoire d’amitié Franco-Belge

entre le Cyclocoeur de Namur et le Cyclo tandem Vaucluse

  • En sortant de la gare d’Oostende, le ton est donné : des centaines de vélos alignés de part et d’autre de l’allée centrale !

    Nous allons passer 5 jours à faire du tandem avec nos amis Belges., à Oostduinkerke, dans les Flandres, au bord de la Mer du Nord !

    Il fait beau et nous respirons les embruns de la mer toute proche en attendant Robert, le président du Cyclocoeur, et Luc, le conducteur de la libellule (le minibus), venus très gentiment nous accueillir .Encore une heure de trajet et nous voilà à l’auberge de jeunesse de Peerdeviseer (dont le nom signifie « pêche à la crevette à cheval »). L’auberge est agréable et fonctionnelle ; Nous nous installons dans nos chambres, puis nous retrouvons les autres membres du séjour : parmi eux,quelques visages connus que nous sommes heureux de retrouver, Eva, Bernadette, Philippe, Jean-Paul , Anne et Pierre, L’ambiance est chaleureuse et le repas est joyeux.

    Après le repas, Catherine propose une balade sur la plage. Nous découvrons la mer, ses plages immenses à marée basse, et des dunes à perte de vue, le calme et la douceur d’un coucher de soleil, et l’eau qui, surprise, est à bonne température ! Nous ne résistons pas au plaisir de  faire trempette… (Mais juste les pieds…)

    Le lendemain,  ce sont 21 tandems qui s’éloignent d’Oostduinkerke en direction de Nieuport, une jolie station balnéaire avec un port de pêche animé.

    Nous prenons l’embarcadère pour traverser l’Yser , et nous retrouver dans une réserve naturelle, puis nous entrons dans les terres cultivées ; après une bande côtière fertile destinée au maraîchage, ce sont des champs de pommes de terre, maïs et autres céréales irrigués par des canaux omniprésents dans le paysage ;

    Pas une seule côte à l’horizon…le plat pays porte bien son nom ! le retour se fait par Furnes, une ville dont la grand place est entourée de maisons anciennes aux briques rouges et aux toits pentus à créneaux.

    Après le repas, Hubert, un talentueux compositeur  guitariste non voyant nous propose un concert inédit et nous découvrons avec émotion les morceaux qui lui ont étés inspirés par la mer, la solitude…

    Mercredi, nous flirtons avec la frontière française que nous longeons et posons le temps d’une photo symbolique devant les drapeaux Belges et Français.

    Le pique-nique se fait dans le jardin d’un restaurant, mais Jacques, qui a repéré la carte des menus, commande aussitôt nos premières  « vraies frites Belges » préparées à la graisse de bœuf : elles sont délicieuses, accompagnées de mayonnaise, bien sûr ! (et d’une bière).

    Jeudi, nous nous promenons dans les terres flamandes et découvrons des villages marqués par la guerre avec des cimetières militaires et nous arrêtons pour voir des stèles représentant 3 soldats, l’un Belge, l’un français et un allemand assis à la même table au pied d’un sapin de Noël réalisé en fil de fer ;

    Un peu plus loin, nous visitons un le parc d’un château transformé en hôtel luxueux  puis retour vers Nieuport pour prendre un bol d’air sur «  l’estacade » (la jetée), avant de reprendre la navette fluviale pour traverser l’Yser et visiter la ville.

    La dernière journée nous emmène visiter un château  et pédaler dans la campagne le long des canaux, nous nous arrêtons pour pique-niquer dans une auberge ; Il fait gris et le ciel se couvre, nous dégustons des moules frites sous les yeux amusés de nos amis, avant de découvrir les tranchées de la dernière guerre, ainsi que des monuments dédiés à cette époque marquante.

    Ce n’est pas encore la « brach » (grosse averse), mais nous écourtons notre balade.

    Robert nous a préparé un petit discours de fin de séjour et nous sommes émus de devoir bientôt quitter nos amis, après une semaine formidable.

    On se retrouve au restaurant pour un apéro autour de l’accordéon, et après le repas, la fête continue : Antonin, 15 ans et Paul-Louis, 20 ans, nous ont préparé une soirée dansante et un braim-storm, où nous sommes plusieurs équipes qui devons deviner le titre et  les noms de chanteurs dont nous entendons les extraits, une belle fête que tout le monde a apprécié.

    Et c’est le cœur un peu gros que nous nous réveillons samedi matin : Un dernier petit déjeuner pris tous ensemble, et après les embrassades, nous quittons l’auberge à bord de la libellule conduite par Luc qui nous ramène à la gare d’Oostende.

    Un dernier moules-frites sur le port, et c’est l’heure du départ !

    Le temps de chambrer gentiment  le personnel des services de trains Belges,  quand Jacques leur rappelle que nous avons gagné la coupe du monde, et le voyage se poursuit dans la bonne humeur. Les paysages s’estompent et nous voilà en France…avec des étoiles plein les yeux en repensant à tous ces bons moments de partage et de rigolade.

    Nous remercions chaleureusement Robert, Philippe, Catherine, Luc, et toutes les personnes qui nous ont accueillies et accompagnées pendant notre séjour, nous sommes fiers d’être vos amis et espérons vous revoir très bientôt.

    Avec Jean-Paul, c’est promis…

    Evelyne, Sylvain, Serge, Jacques,

    Patricia

Ci dessous, la vidéo de notre séjour, sur une musique de Mr Hubert Briers, Compositeur Guitariste Belge et non voyant qui nous a offert un concert très émouvant.

Le morceau s’appelle « Branding »,il évoque la rencontre de la mer et de la terre;

Un grand merci à lui.